Publié le
21 avril 2023

Le Jour de la Terre, célébré pour la première fois aux États-Unis le 22 avril 1970, est souvent considéré comme la naissance du mouvement écologiste. Au fil des ans, il est devenu le plus grand mouvement écologiste participatif de la planète.

Nous profitons de cette journée significative pour souligner que la protection de l’environnement est au cœur des valeurs de la Fondation Internationale Roncalli. La lutte contre les changements climatiques fait d’ailleurs partie de l’un de nos nouveaux champs d’action. De nombreux pays dans lesquels la Fondation travaille sont directement touchés par cette nouvelle réalité.



À Madagascar, qui enregistre un des taux de pauvreté les plus élevés au monde, on observe une augmentation de l’activité cyclonique. Chaque année, le pays subit en moyenne trois cyclones dont les impacts majeurs détruisent la nature, des vies et des habitats. De plus, entre 2018 et 2022, le sud de l’île a connu une sécheresse prolongée en raison des précipitations de plus en plus rares, ce qui a entraîné des conséquences néfastes sur la sécurité alimentaire de la population.

 

 



En réponse à cette situation, en collaboration avec l’organisation Village Monde et Madagascar Tourisme Rural (MATOR), nous avons appuyé un projet innovant dans la communauté rurale d’Ampahomanitra au sud-est de Madagascar. Ce projet en cours vise à augmenter les revenus de 150 agriculteurs membres d’une association paysanne locale et à intégrer des pratiques agricoles résilientes dans la vie quotidienne, pour un développement communautaire durable.

 

 



Grâce à un appui de 27 000 $ de la Fondation, MATOR a mis sur pied une filière apicole avec l’achat de fournitures et de plantes mellifères telles que le caféier, le giroflier, le litchi, la verge d’or, l’oranger, le pommier, le poivrier et l’ananas. Sans oublier les différentes formations que MATOR propose aux agriculteurs en matière de gestion, d’apiculture, d’agroécologie et de protection de l’environnement.

 

 



Le miel produit grâce à l’apiculture servira à la consommation ainsi qu’à la commercialisation locale, ce qui garantira des revenus supplémentaires aux fermiers.

Ce projet en cours permet de voir des gens plus motivés et mieux informés sur l’agriculture durable, écologique et résiliente.

Articles récents

Les épiceries coopératives au Honduras : lutter contre la...

24 Mai 2024
- Dans les rues de Tegucigalpa, la capitale hondurienne, résonnent les défis brûlants d'une ville...

Opportunité de carrière

14 Mai 2024
- Faites partie de notre équipe pour créer un monde plus humain! La Fondation...