Publié le
30 novembre 2022

L’Hôpital San Pedro est une ressource cruciale pour la population de Davao, aux Philippines. Cette ville, qui est la plus grande de l’île de Mindanao, ne compte que 9 lits d’hôpital par 10 000 habitants, un chiffre qui est encore plus bas dans d’autres parties de l’île. Ces services de santé limités sont exacerbés par des conflits, des catastrophes naturelles et une forte prévalence de maladies telles que la tuberculose, la dengue et, plus récemment, la COVID-19.

Fondé en 1948 par les Dominican Sisters of the Trinity (Sœurs Dominicaines de la Trinité) et toujours géré par cette congrégation religieuse, l’Hôpital San Pedro joue un rôle essentiel en tant que bouée de sauvetage pour les milliers de patients qui sollicitent ses services chaque année. Malheureusement, sa salle d’urgence, équipée de seulement sept lits, est limitée dans sa capacité à accueillir les patients dans un environnement sûr et apaisant. Le ministère de la Santé estime qu’elle ne répond pas aux exigences d’un complexe d’urgence de base.


Face à cette situation, une congrégation religieuse canadienne a souhaité répondre à l’urgence de rénover le rez-de-chaussée de l’hôpital, afin d’assurer la prestation de soins de qualité. Les rénovations majeures, d’un montant de 1,5 million de dollars, visent non seulement à améliorer la salle d’urgence, mais aussi à moderniser l’unité de soins ambulatoires, le hall d’entrée et la pharmacie. La Fondation a pris en charge la gestion de ce projet.

Le résultat final sera une salle d’urgence suffisamment grande pour admettre un plus grand nombre de patients, une salle d’attente confortable adaptée aux personnes âgées et aux personnes handicapées, une entrée séparée pour offrir plus d’intimité aux patients victimes de traumatismes, ainsi qu’une entrée et une section distinctes pour les patients nécessitant d’être isolés.

 

 


L’hôpital, qui souffrait également d’un manque de financement dû à la pandémie de COVID-19, a reçu un soutien financier supplémentaire en fin d’année, avec une aide d’urgence de 3,9 millions de dollars. Cette aide vise notamment à couvrir les coûts d’équipement et les salaires du personnel, permettant ainsi à l’établissement de continuer à fournir des soins, en particulier aux plus démunis de la région.

Articles récents

Les épiceries coopératives au Honduras : lutter contre la...

24 Mai 2024
- Dans les rues de Tegucigalpa, la capitale hondurienne, résonnent les défis brûlants d'une ville...

Opportunité de carrière

14 Mai 2024
- Faites partie de notre équipe pour créer un monde plus humain! La Fondation...